Réciter durood dans des endroits où les gens sont négligents

عن أبي وائل قال : ما شهد عبد الله مجمعا ولا مأدبة فيقوم حتى يحمد الله ويصلي على النبي صلى الله عليه وسلم وإن كان مما يتبع أغفل مكان في السوق فيجلس فيه فيحمد الله ويصلي على النبي صلى الله عليه وسلم (المصنف لابن أبي شيبة، الرقم: 30429، ورواته ثقات)

Hazrat Abu Waa’il (radiyallahu’anhu) mentionne : “Je n’ai pas vu Abdullah bin Mas’ood (radiyallahu’anhu) assister à un rassemblement ou à une invitation, sauf qu’il louait et glorifiait Allah Ta’ala et récitait Durood sur Rasulallah ( sallallahu alayhi wasallam) S’il devait se rendre au marché, où il trouvait des gens négligents dans le souvenir d’Allah Ta’ala, il louerait Allah Ta’ala et réciterait Durood dans ces endroits.

Hazrat Abu Bakr Siddeeq (radiyallahu’anhu) dans le grotte de Thaur

Alors qu’il se trouvait dans la grotte lors du voyage de la Hijrah, il est rapporté que Hazrat Abu Bakr Siddeeq craignait qu’aucune créature devrait sortir de n’importe quel trou de la grotte et nuire à Hazrat

Rasulullah (sallallahu alayhi wasallam) Ainsi, il commença à fermer tous les trous à l’intérieur de la grotte avec des morceaux de son vêtement inférieur. Cependant, il y avait encore deux trous qu’il ne pouvait pas fermer (en raison de vêtements insuffisants), alors Hazrat Abu Bakr Siddeeq a mis ses deux pieds dans ces trous. Par la suite, Hazrat Rasulullah (sallallahu alayhi wasallam) a placé sa tête mubaarak sur les genoux de Hazrat Abu Bakr Siddeeq et s’est endormi.

Alors que Hazrat Rasulullah (sallallahu alayhi wasallam) dormait, Hazrat Abu Bakr Siddeeq perçut une morsure sous son pied par un serpent dans le trou. Ne souhaitant pas du tout déranger et perturber le sommeil de Hazrat Rasulullah (sallallahu alayhi wasallam), Hazrat Abu Bakr Siddeeq a supporté la douleur et n’a pas bougé d’un pouce. Cependant, souffrant atrocement et incapable de résister aux effets, les larmes ont commencé à couler de manière incontrôlable sur le visage de Hazrat Abu Bakr Siddeeq et sont tombées sur le Mubaarak visage de Hazrat Rasulullah (sallallahu alayhi wasallam).

Hazrat Rasulullah s’est soudainement réveillé et a demandé : « Que s’est-il passé, ô Abou Bakr ? Hazrat Abu Bakr Siddeeq a répondu : « J’ai été mordu, que mes parents soient sacrifiés pour toi, ô Rasulullah. ” Rasulullah (sallallahu alayhi wasallam) a placé sa salive Mubaarak sur la zone touchée et la douleur s’est immédiatement calmée.

Vérifier aussi

Réciter Durood En Oubliant Quelque Chose

عن أنس رضي الله عنه قال: قال رسول الله صلى الله عليه وسلم: إذا نسيتم …